Activités parlementaires 5-9 février 2018

Antoine Herth a déposé une proposition de loi visant à autoriser la commercialisation de semences sous forme de mélanges de différentes variétés.

Alors que les semis de mélanges de semences présentent un intérêt agronomique évident (meilleure résistance aux maladies…), et que cette pratique est admise par le droit européen, la règlementation française maintient le principe de l'interdiction de la commercialisation de mélanges de semences.

Les agriculteurs qui le souhaitent, doivent dès lors effectuer leurs mélanges eux-mêmes, ce qui pose aussi une question d'ordre sanitaire, puisque les agriculteurs doivent manipuler des semences préalablement traitées.

La proposition d'Antoine Herth vise donc à lever ce frein et offrir une opportunité supplémentaire à nos agriculteurs dans un contexte de réduction de l'usage des produits phytosanitaires.