Communiqué de presse: activités parlementaires - 18-22 décembre 2017

Lors de la présentation du rapport d'application de la « loi Montagne 2 » en Commission, Antoine Herth est intervenu sur la question de la couverture numérique du territoire et notamment sur la question des zones 'grises'.

Si le rapport fait état de réelles avancées en matière de développement des réseaux mobiles, ces avancées semblent limitées aux seules zones « blanches ». Or, pour Antoine Herth, les zones « grises » présentent des problématiques tout aussi importantes pour les populations concernées. En matière de couverture fixe, il a également souligné la vétusté de certains réseaux, vétusté qui complique le raccordement à internet de nombreuses personnes situées dans des zones isolées.

Marie-Noëlle Battistel, Députée co-auteure du rapport, lui a répondu qu'il serait en effet souhaitable de revoir les définitions des zones « blanches » et « grises », afin qu'elles épousent les réalités du terrain et espère que les négociations en cours entre l'Etat et les opérateurs iront dans ce sens.