Infos & Débats n°45 | 27 novembre 2019
Visite de la frégate Multi-missions (FREMM) Alsace
Les parlementaires alsaciens se sont rendus à Lorient pour y assister à la remise de fanion de la frégate Alsace à DCNS à Lorient. Faisant partie des huit frégates de classe Aquitaine acquises par la Marine nationale, le bâtiment devrait être reçu en 2021. Ce déplacement a également été l'occasion d'échanger sur un certain nombre de problématiques liées aux nouveaux risques avec les officiers de la Marine nationale. 
Audition du Président de l'Autorité de régulation des transports 
L'association Avenir Transports a reçu Bernard Roman, Président de l'Autorité de régulation des transports. Les compétences de cette autorité publique indépendante, créée en 2009 pour accompagner l'ouverture à la concurrence des transports ferroviaires, se sont élargies, depuis sa création, aux activités routières et aériennes.
 
Audition de la Directrice Générale d'ENGIE 
La Commission des affaires économiques a auditionné Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, seule femme à la tête d’une entreprise du CAC 40. Je l’ai en particulier interrogée sur la stratégie du groupe en matière de développement de la production de gaz renouvelable. Engie envisage une forte augmentation de la production de biogaz ( + 6,5 GW) d’ici 2026, ouvrant des perspectives pour les filières agricoles et forestières. 
> voir l'audition sur le portail vidéo de l'Assemblée nationale
agir_: rencontre des élus
Une centaine d'élus locaux de toute la France étaient réunis autour de Franck Riester et des cofondateurs d'Agir à l'occasion du Salon des Maires et des Collectivités locales. Si les élus locaux sont les visages de la République partout en France, ils sont aussi le coeur d’agir_ et leur expertise de terrain, au quotidien, permet de bâtir des propositions qui répondent aux attentes des Français. 
« Engagement et proximité » : un nouveau souffle pour notre démocratie locale

Le Grand débat national l’a rappelé : le malaise des maires est profond. Entre des politiques successives de déconcentration ou de décentralisation, qui n’ont fait qu’ajouter à la complexité du « mille-feuilles » français et la baisse substantielle des dotations de l’Etat au cours des dernières années, les élus locaux, pourtant premiers acteurs de notre démocratie, peinent à répondre aux attentes de nos concitoyens. 

C’est pour répondre à ces maux et étendre les libertés locales, conforter le rôle du maire pour trouver un meilleur équilibre avec son intercommunalité, simplifier le quotidien des élus locaux et mieux adapter certaines règles ou seuils aux réalités locales territoriales, que l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif à l’engagement dans la vie locale et à la proximité de l’action publique.

L’objectif de ce texte, c’est de remettre le maire et les élus municipaux au cœur de la gouvernance locale, en assurant leur juste participation, leur information et leur accompagnement. C’est aussi redonner aux maires une réelle capacité d’action, en permettant aux projets territoriaux d’être développés au bon niveau, avec les outils les plus pertinents et les moyens les mieux adaptés.

Il est tout à fait notable, sur ce point, que la ministre à employé le terme de « subsidiarité », un mot qui avait quelque peu disparu du vocabulaire gouvernemental au cours des dernières années. Le texte s’attache également à lever les freins à l’engagement et au réengagement des élus locaux : pouvoir se former, pouvoir concilier leur mandat avec leur vie professionnelle, pouvoir être protégés et préparer leur vie d’après, sont des préoccupations prises en compte par le projet.

Au total, le texte contient ainsi de nombreuses mesures techniques qui constituent, comme la fort justement résumé l’un de mes collègues, non pas un grand soir, mais des « petits matins » bienvenus qui pourront concrètement améliorer le quotidien des élus.
Antoine Herth | Député du Bas-Rhin
5 rue Roswag 67600 Sélestat


www.antoine-herth.fr

Conformément au RGDP, vous disposez d'un droit de consultation et de rectification des données vous concernant. Votre adresse mail ne sera pas utilisée à des fins commerciales ni cédée à des tiers.
Si vous souhaitez vous désabonner de cette publication, cliquez ici.

Pour suivre l'actualité d'Agir, la Droite Constructive ou adhérer en ligne, rendez-vous sur le site d'Agir.