Infos & Débats  n°10 | 5 avril 2018
C’est à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat que les départements du Bas- et du Haut-Rhin viennent de lancer la campagne « Pour l’Alsace, je donne mon avis ». Par cette initiative, les deux collectivités sollicitent l’avis et souhaitent recueillir les propositions des citoyens sur le projet de collectivité territoriale d’Alsace qu’elles présentent.

L’Alsace que nous appelons de nos vœux, une Alsace forte dotée de compétences élargies, au plus près des réalités de nos concitoyens, ne vivra en effet que si chacune et chacun d’entre nous porte, incarne cet objectif ambitieux et que le projet emporte une adhésion civique collective.

Dans 100 jours, le Préfet rendra son rapport sur l’avenir institutionnel de l’Alsace. Nous avons donc 100 jours pour nous exprimer, 100 jours pour convaincre. Plus nous serons nombreux, plus notre parole portera. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur le site www.expressioncitoyenne.alsace ou remplir la carte T qui sera distribuée avec les magazines départementaux à partir du 23 avril prochain.

C’est une période clef qui s’ouvre pour l’histoire alsacienne. A nous d’en être à la hauteur et de saisir l’opportunité qui s’offre à nous !



Audition de Carlos Tavares, PDG du Groupe PSA, devant la CAE: Antoine Herth l'a interrogé sur la façon dont les deux entreprises vont se réorganiser suite au rachat d'Opel par PSA.

Antoine Herth est membre du Groupe de Travail sur la refondation du Traité de l'Elysée.

A l'ordre du jour du séminaire de travail des cofondateurs d'Agir: adhésion au PPE au sein du Parlement Européen, projet, organisation territoriale, campagne d'adhésions. 

Hommage national au Colonel Beltrame dont nous saluons l'acte de bravoure et le courage extraordinaire.

Vos avis sur l'abaissement de la limitation de vitesse à 80km/h et
 la réponse du Premier Ministre
Dans un courrier daté du 9 février, j'avais transmis au Premier Ministre l'intégralité vos commentaires au sujet de l'abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes sans séparateur central. Sans surprise, la plupart des réactions étaient plutôt hostiles à la mesure. Le principal argument était un risque accru d'accident lié à une perte de vigilance ou encore à des manoeuvres de dépassement dangereuses. Nombre d'entre vous relevaient également l'existence d'autres facteurs accidentogènes (téléphone au volant, alcool...) qu'il conviendrait de réprimer plus sévèrement. Néanmoins, un avis largement partagé était aussi que la mesure pourrait se révéler utile sur certaines routes et qu'il faudrait envisager la possibilité d'une concertation au niveau départemental pour déterminer les routes concernées par l'abaissement de la limitation de vitesse.

Dans sa réponse, le Premier Ministre rappelle les arguments qui ont donné lieu à cette décision tout en précisant qu'une clause de rendez-vous est fixée au 1er juillet 2020 'afin d'étudier avec précision et objectivité l'impact sur l'accidentalité'.



Le chiffre:

3 ans

nouvel âge de l'obligation d'instruction
Même si, avec quelques disparités régionales, la grande majorité des enfants de moins de 6 ans est scolarisée, tous ne fréquentent pas de façon régulière et assidue l'école maternelle. Néanmoins, les enseignements qui y sont dispensés favorisent une entrée réussie au CP et une réussite scolaire plus globale.
En images
Bénédiction de la nouvelle cloche dédiée à la Sainte Trinité à l'Abbatiale d'Ebersmunster.
Assemblée Générale de l'association Trajets à la Salle Sainte-Barbe à Sélestat.
Retrouvez l'intégralité de mon actualité parlementaire sur le site de l'Assemblée nationale
Antoine Herth | Député du Bas-Rhin
5 rue Roswag 67600 Sélestat


www.antoine-herth.fr

Si vous souhaitez vous désabonner de cette publication, cliquez ici.